Partager cet article :

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Plus

Rotation sélective : la bimotorisation facilitée


Suzuki s'offre une première mondiale avec sa dernière trouvaille : la rotation sélective !

Dans le cas d'un montage en bimoteur ou multimoteur, on associe des hors-bords dont la transmission tourne dans un sens inverse de manière à annuler l'effet de couple qui déséquilibre les bateaux lorsque la puissance installée est importante.

Avec sa nouvelle embase à pignonnerie révolutionnaire (le pignon de marche arrière est capable d'entraîner l'hélice en marche avant), Suzuki permet à un même moteur de tourner en sens horaire ou antihoraire.

Cette première industrielle a été rendue possible par une conception unifiée des engrenages, arbres et paliers dans le pied d'embase. Une simple commande manuelle placée sur la tête motrice enclenche la rotation en sens inverse, à condition aussi de monter une hélice "pas à gauche". Ce réglage peut s'opérer par le concessionnaire.

Précisons d'ailleurs que cette innovation concerne avant tout les constructeurs de bateaux et les revendeurs Suzuki qui, dès lors, n'ont plus besoin de commander un moteur spécifique et de disposer d'un stock de pièce pour la contre-rotation.

L'avantage pour le consommateur pourrait tenir dans la plus grande facilité à revendre un moteur indifféremment "pas à droite"/"pas à gauche".

Pour le moment, deux modèles sont équipés de ce dispositif : les DF 250 A et DF 300 AP.


Rien ne vaut une vidéo pour mieux comprendre le principe de la technologie Suzuki de rotation sélective


Tour d'horizon des technologies et innovations Suzuki